Annexe au château de Chambéry consacrée à l'université.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rappel:Chaque professeur doit poster la liste des élèves ayant assisté à son cours. Il existe un topic pour demander des cours: cela me permet de programmer des matières en étant sûre d'avoir des étudiants. Merci

Partagez | 
 

 Grande discussion à propos des plannings.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:10

Certains s'interrogent sur les emplois de professeurs. Dans le but d'avoir les avis des érudits, et d'en tenir compte, je lance ici une discussion à ce sujet.
Je poste en citation ce qui a été dit à ce sujet dans le planning de la semaine dernière, à vous de continuer la discussion.

Je suis absente en semaine, comme vous savez, je lirai tout samedi.




_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:14

ninoupitch a écrit:
mon bonjour dame rectrice, votre grace.

ne serait-il pas mieux , vu notre nombre grandissant de professeurs, que chacun ne donne qu'un cours par semaine ?

Il est vrai qu'avant tout il faut de la disponibilité mais on constate, depuis longtemps, que certains profs "couchent" ici, ce qui ne permet pas aux autres d'enseigner et gagner de l'argent.

Il est vrai aussi qu'il faut enseigner le plus de matières possibles et que l'on a pas abondance de profs dans ces nouvelles matières notamment

Mais, on sait tous que cela aide bien financièrement de professer au moins une fois par semaine. certains doivent etre fortunés d'autres non.

autre considération

vous avez ete , recemment, capitaine IG d'une armée, et avez observé que vous ne pouviez rien faire d'autre, notamment etudier ou enseigner ou travailler.
Ainsi, grace à certains qui se devouent IG pour notre Savoie, il y en a d'autres qui en jouissent sans reconnaissance particulière pour ceux qui les protègent (en effet, si il n'y a pas de "couillons" qui defendent IG la Savoie, le chateau tombe et l'université peut ne plus fonctionner. C'est donc grace a certains qui s'appauvrissent et pennent des risques IG que d'autres s'enrichissent sans risques)

voilà donc, à mon sens, un sujet de reflexion et qui devrait etre pris lors de l'etablissement du planning.

d'autres idées seront, je pense, proposées et débattues lors de la prochaine campagne electorale, notre systeme devant evoluer.

mon salut respectueux votre grace.

le Miolans

_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:15

AurisdeLaasTor a écrit:
Bonjour Baron,

Ce n'est pas en tant que Rectrice que je me permets de vous répondre, mais pour vous signaler que sa Grâce des Bauges sera absente toute la semaine pendant les prochaines semaines, n'étant chez elle que le WE, et en profitant pour établir les plannings. Il vous faudra donc attendre samedi ou dimanche pour qu'elle puisse vous répondre elle-même.

Toutefois, si vous me permettez une remarque personnelle, pour avoir l'opportunité d'enseigner souvent, il faut maitriser beaucoup de matières, et pour en arriver là, beaucoup de sacrifices financiers ont été nécessaires, et même lorsqu'il arrive qu'on ait deux cours par semaine, ou même trois si on fait un remplacement, rien ne prouve que la classe sera remplie à chaque fois, et c'est bien souvent le cas, par exemple, pour les cours de médecine .. et d'autres aussi, périodiquement, si on regarde les listes des étudiants assistant aux divers cours.

Par ailleurs, assez souvent, les professeurs prévus ne postulent pas, et c'est là que les remplaçants enseignent. Dans ce cas, j'imagine que notre Dame Rectrice tient compte des absents non justifiés pour attendre un peu avant de leur redonner un cours. De même que son travail étant de surveiller ce genre de choses, elle sait quels professeurs ne lui feront pas défaut.

Je n'entrerai pas, ou à peine, dans le débat de qui est plus utile, les érudits ou les soldats, à mon sens, les deux le sont, car sans érudits vous n'auriez pas de PA pour vos armées, par exemple, et peu de professeurs, et même si les érudits ne s'éloignent pas forcément de Savoie pour aller guerroyer, ils défendent quand ils le faut, même si c'est par arrangement entre les jours de cours éventuels, ou même par arrêt complet de l'Université quand c'est nécessaire.

Je laisse maintenant sa Grâce Azalée vous répondre dès son retour, ce qu'elle fera bien mieux que je ne saurais le faire.

Bien à vous Monsieur de Miolans

Auris





_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:15

ninoupitch a écrit:
mon bonjour dame Auris

Sachez déjà que je suis satisfait du ton employé car je craignais une vaine polémique et de multiples reflexions plus ou moins méchantes.
J'imagine que mon propos peut heurter certains, mais ce n'est pas le but.

Oui dame Auris, je vous connais, de loin, depuis tres longtemps, et sait votre investissement personnel quand il le faut soit à la gestion des affaires publiques, soit à la défense de notre Savoie soit à l'aide des plus jeunes; Sa grace Azazlée possède ces memes qualités et vous faites, ainsi que d'autres ici que je ne cite pas, honneur à notre petit monde.

C'est pour cela que je continue donc mon propos:
'est, vous le dites justement, parcequ'il faut de longs et nombreux jours d'etude pour posséder plusieurs matières que je sais qu'on ne peut, pendant ce temps, se consacrer à autre chose.
Mais, ces autres choses sont l'essence même de notre vie en collectivité, cette interpénétration des gens, leurs professions, leurs aides etc.

Certes les temps ont changé mais au debut, on enseignait comme on pouvait sans planifier aussi strictement comme maintenant, comme si il fallait "à tout prix" avoir ou posséder toutes les matières ( certains possèdent plus de 2000 à 2500 % de matières soit 20 à 25 matières à 100% !
à quoi cela peut donc servir puisque quand on choisit une voie, celle ci ,en général, se limite à 5 matières pour l'armée, 6 pour l'etat etc.)
où est donc l'interet pour un militaire ( par exemple) de posséder le rhume, l'astronomie?) sinon financier ?

ainsi, ceux qui ont pris la peine d'etudier pour obtenir ces matières le font pas pour passer le niv 4 ou plus ( car seuls les PE vendus dans sa voie sont comptabilisés)
Je veux bien croire qu'ils le font par pure bonté d'âme, mais bon........

pour en finir avec l'enseignement, chaque erudit devait enseigner dans sa voie en priorité ( un voie de l'etat en finance, comm, justice etc. un voie de l'armée en tactique et stratégie etc. et ainsi de suite.)
on assiste maintenant à un melange des genres parce qu'on pense plus à trouver à tout prix un prof ( il est vrai que les défections et erreurs sont nombreuses et que cela penalise l'université).

Avant, quand il y avait moins de matières à enseigner, on avait ces mêmes problemes, alors Azalée s'y collait et c'etait souvent les langues qui bouchaient systematiquement une defection ( les langues etant toujours l'enseignement à suivre obligatoirement ici contrairement à toutes les autres matières que l'on peut etudier seul, sauf la "première fois" ( et encore ! car avant il nous fallait chercher et decouvrir ces matières, cela se soldant, me concernant par 18 jours de recherches infructueuses)).
Cette bonne logique a disparu et c'est en partie du au fait que les profs sont maintenant "multi matières" .......en quelque sorte des "pros" de l'enseignement.

Vous savez sans doute, Dame Auris ( vu ma date de naisance IG) que je "connais la musique". Mon père, Alpi, fut le premier erudit de Savoie en matières militaires, entre autre, et enseigna longtemps et se créa un joli pactole financier...... à tel point qu'un jour il décida de ne plus enseigner et laisser la place aux nouveaux jeunes professeurs en matière militaire.

Il est clair que l'enseignement etait le moyen de rentabiliser son investissement etudiant et je ne pense pas qu'il en soit autrement pour tous nos profs non ?
Mais une fois estimé un juste retour d'investissement, il serait peut etre bon de favoriser les jeunes nouveaux profs, de limiter les anciens à un cour par semaine et, si dysfonctionnements, defection, impossiblité IRL etc. arrivaient, de remettre systématiquement les langues en bouche trou.
l'education de notre population et sa comprehension des choses de la vie passant par la maitrise des langues.
A ce compte alors, oui, il me semblerait normal que ceux possédant ces langues soient, de manière occasionnelle, appelés pour un second cour hebdomadaire.


On m'objectera sans doute que le niveau 4 requiert de nombreux écus pour assumer ce niveau mais cela doit pouvoir se faire, dans le temps, avec ses modestes revenus de profs et non le plus vite possible, comme une course à ...rien.

voilà dame Auris, merci de m'avoir lu, je n'abuserai pas plus de votre temps.
bonne continuation.
mon salut amical.

_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:17

Azalée de Cernex a écrit:
Bonjour à tous, je m'attèle au planning.

Je vais répondre au baron:

Votre point de vue est intéressant et est une des multiples possibilités de gérer les cours.
J'ai une liste de professeurs pour chaque matière, et je fais tourner.Ceci avait été décidé par les professeurs et étudiants, enfin ceux qui s'expriment sur ce forum.
Les anciens sont notables et leur niveau leur permet d'enseigner, quelle que soient leur ancienneté.
Que certains s'enrichissent en donnant des cours et en ne se préoccupant pas de la Savoie, c'est vrai. Mais ce n'est pas le cas de ceux :
- qui respectent leur niveau en ne prenant pas le travail des ouvriers agricoles, en ne travaillant pas dans leur échoppe pour laisser les artisans vendre leur production, et qui passent leur temps à étudier, tous les;jours.
Je sais, c'est peut-être utopiste de ma part, mais c'est ce qui devrait être.
Ils étudient pour étudier. Etre professeur n'a rien à voir avec l'accession au niveau supérieur, qui est en rapport avec les points travaillés dans sa propre voie.
- qui passent des semaines sans travailler ni donner de cours car il défendent la Savoie, sans salaire, comme vous l'avez si bien dit.
Nous sommes quelques uns dans ce cas: Vous, Dame Auris, les barons Pather et Mars, Moi et d'autres (que ceux-ci m'excusent de ne pas les citer, je n'ai pas le temps de chercher).
Je dis ceci sur un ton explicatif, je ne vous reproche en aucun cas votre point de vue.
Dans certaines matières, il y a beaucoup de professeurs, ce qui fait que le "tour" se répète moins souvent.

Souhaitez-vous que je lance une discussion à ce sujet?
Chacun pourrait exprimer son point de vue, et je tiendrai compte des remarques, en relativisant .










(je vais bien, un peu fatiguée, la kiné en centre de rééducation est épuisant: ils ont trop d'appareils sophistiqués! Exclamation Dommage qu'il n'y ait pas internet, car la télé tous les soirs, Mad )

_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 17:18

ninoupitch a écrit:
mon bonjour votre grace

re bienvenue

oui, en effet, je pense bien que d'en reparler entre nous.

qu'on soit curé et qu'on enseigne la maçonnerie, qu'on soit medecin et enseigne la thélogie, qu'on soit militaire et qu'on enseigne l'astronomie ou le rhume etc. tous les cas se voient, cela me parait, maintenant, non pas anormal mais singulier.

faire enseigner uniquement dans sa voie me parait une base
faire partager l'enseignement des langues par tous ceux ayant 100 % me parait aussi une base logique
enseigner une fois par semaine me parait aussi bien ( il y a je pense maintenant assez de profs

nous savons tous qu'il faut ponderer cela par le maitre mot du planning : la disponibilité !

mais celle ci se decompose en deux parties
- la disponibilité grace au temps libre IRL
- la disponibilité de ceux ayant ( prenant part) des occupations en RR

il me parait, maintenant, anormal de constater que des gens sont tamagos, n'animent et ne s'interessent à rien en RR ( RP, politique, membres d'assos, de guilde, d'ordres etc.) et ne "vivent" qu'ici.
c'est un non sens pour moi .

Il me parait par contre normal d'avoir des gens fortement impliqués dans la vie RR et qui -de ce fait- sont moyennement disponibles pour enseigner.un peu comme dans la "realité" d'une vie

ainsi, je serai presque tenté de ne confier des cours à donner qu'aux personnes que l'on voit en politique, en ville ( halle et gargote) à l'armée ( ou mobilisation de civils pour une simple defense de ville) prendre quelques travaux, passer à la milice, ecouter le duc quand il demande à remplir les mines ( à 15 ecus, ha ha ha ) etc.

tout se retrouve, se recoupe.

ainsi un prof qui n'enseigne pas un tel jour, parce qu'il est mobilisé, à la mine, en voyage, travaillant à son echoppe etc. participe à la richesse des RR ( il faut toujours des pains, viandes, laine ) etc.

si tous se comportaient comme des tamagos, il y aurait beaucoup moins de nourritures, plus de mines etc. et les rr mourraient à petit feu.

on le voit dejà des des provinces anglaises ou les admin ont été obligés de fermer quelques villes IG faute d'habitants pour faire tourner l'economie et la vie sociale.

_________________
Comtesse Palatine de Sélestat

Duchesse de Tarentaise

Vicomtesse de Cernex
Revenir en haut Aller en bas
neocor



Messages : 856
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 70
Localisation : Chambery Savoie

MessageSujet: Neocor   Dim 14 Nov - 18:37

Bonjour, et merci de nous donner la parole... Je crois que le travail du Recteur est complexe, en raison du nombre de paramêtres à prendre en compte.

Cependant, je trouve bienvenue l'intervention de Ninoupich. Il me semble raisonnable que chacun enseigne dans sa voie et que dans ce contexte un tour de role soit institué. Mais à mon sens celà va encore compliquer le travail de notre Dûchesse Recteur ! Chacun sait qu'elle a les épaules solides, mais que ferais-je à sa place ?

Au final, l'archevêque n'est point riche, il a offert à deux reprises 1.000 écus au Dûché... bounce

Mais s'il apparait possible de faire enseigner tous ceux qui le peuvent, ce ne sera que justice.

Mes meilleures amitiés,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-petit-musee-des-cuivres-de-thoard.org
vartecks



Messages : 983
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 14 Nov - 19:09

Je me permets quand même de citer mon cas :
Je ne suis pas un ancien érudit, mais je commence à avoir quelques connaissances.
je craignais ne jamais avoir de cours à donner étant donner ma "jeunesse" dans les études.
Hors, force est de constater que depuis que j'ai quelques connaissances, j'enseigne en moyenne un peu moins d'une fois par semaine, ce que je trouve très bien.
Donc on peut difficilement dire que l'accès soit bouché pour les nouveaux.

par ailleurs, si on se limite à son "vrai" domaine, le problème va se poser différemment.
Dans certaines matières (théologique par exemple), le nombre d'enseignant est faible et donc les mêmes donneront beaucoup de cours.
A l'inverse, en voie de l'état, vu le nombre élevé de d'enseignants, les personnes voulant enseigner ne le feront qu'une fois par mois, et encore.
Bref, ça créera un déséquilibre que je doute être meilleur que la situation actuelle.

Pour terminer, je trouve très "délicat" de dire que certains auraient plus le droit d'enseigner que d'autres de part leur attitude visible.
De 1, certains font beaucoup, mais de manière discrète, en retrait des instances officielles, parfois;
De 2, l'IRL peut aussi avoir un impact qu'il sera plus que délicat de juger;
De 3, qui sommes nous pour décider de qui peut ou pas et du degré d'implication de quelqu'un...

Bref, personnellement, je trouve le système actuel plutot bon, même si pas parfait (comme aucun ne pourrait l'être).
Et de ce que j'ai pu constater, le système me semble bien plus mauvais dans pas mal d'autres universités que j'ai pu voir...
Revenir en haut Aller en bas
ninoupitch



Messages : 19
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Mar 16 Nov - 1:02

bonjour

comme il commence à y avoir pas mal de texte, peut etre n' avez vous pas pu tout lire.

il est proposé, lorsqu'un professeur manque, ou ne peut enseigner, de remplacer ce cours, de manière systématique par un cours de langue.

Je retiens aussi votre réflexion sur les gens qui agissent pour le bien des RR, ou d'amis, ou du duché.
oui certes, pourquoi en douter ?
sauf qu'avec tout ceux prétextant cela, nous devrions, de loin, rayonner au firmament des provinces de l'ensemble des RR, ce qui est loin d'être le cas.

Pourquoi enseigner sa matière seulement (ou les langues) ? simple cohérence de jeu.

je retiens aussi la reponse de notre archeveque.
A force d'enseigner, il arrive à donner deux fois 1000 ecus. d'autres anciens le font aussi, mais cela signifie qu'il fait partie des enseignants qui enseignent le plus.
etant moi meme professeur en matière militaire, je me suis resolu à vendre mon echoppe de boulanger tant je n'arrivais meme plus à payer mes impots, ce qui signifie que je suis loin d'enseigner une fois par semaine.
Mais, bien que possédant d'autres matières ( utiles pour ma compagnie) je n'ai demandé à enseigner que dans mon domaine.
Revenir en haut Aller en bas
ninoupitch



Messages : 19
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 21 Nov - 21:07

bonjour

je ne peux que constater , avec une grande tristesse certes, mais sans illusions, que cela n'interesse pas grand monde.

Un peu comme notre vie en collectivité tres ralentie en Savoie ou dans une bonne moitié des RR.

Je constate ce jour dimanche que nous avons un invité italien du royaume des 2 siciles ( Limes) qui enseigne le grec en Savoie.
certes les echanges culturels ont du bon, mais n'aurait- il pas mieux valu ( toujours dans mes propos) que nous reservions cela à nos petits Savoyards ?

moi je proposais que la seule possibilité pour un erudit Savoyard de pouvoir enseigner une seconde fois dans la même semaine etait - justement - ce type de situation où l' on n' a pas de profs pour une matière. Un cours de langue venant donc, occasionnellement, remplacer un cours technique.

Les erudits Savoyards gagnant leur argent peuvent ainsi le dépenser dans notre commerce et faire vivre nos artisans, paysans et éleveurs.

En poussant un peu loin le bouchon il est vrai, on peut quand même penser que plus les provinces voisines ( dont certaines ennemies ou futurs belligérantes) auront d'erudits, et plus elles pouront maitriser le sort de la guerre, des invasions par mer, et peut etre dans un futur proche, mieux soigner nos malades d'epidémie et nos blessés de la guerre.

Je me permettrai sous peu d'exposer mes vues au conseil en espérant pouvoir mieux en debattre qu'ici et en faisant aboutir un projet ou une loi de meilleure regulation.

Ma dame la rectrice, je vous saurais gré de me donner votre avis là dessus ?

mon salut respectueux
Revenir en haut Aller en bas
vartecks



Messages : 983
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 21 Nov - 23:30

Je n'ai pas réagi à votre précédente réponse pour la simple et bonne raison que, après avoir sous-entendu (erronément) que je n'avais pas lu, vous répondez complètement à côté de tout ce que j'avais dit et transformez mes propos.

Vu que dans ce cas, la discussion n'a aucun sens, je ne voyais pas l'intérêt de continuer

Pour le reste, faites comme bon vous semble...
Revenir en haut Aller en bas
joelle5



Messages : 411
Date d'inscription : 03/01/2009
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Lun 22 Nov - 15:13

Bonjour à tous,
Je n'ai jamais enseigné que les matières de la voie de l'Etat. Or, compte tenu du nombre de professeurs je n'ai jamais enseigné au mieux qu'une fois par mois et encore...
Alors oui, je pense demander à enseigner des disciplines chèrement acquises et cele n'est aucunement choquant...
Je ne travaille que peu dans les champs sauf quand je voyage, j'ai vendu les miens ne pouvant plus payer tous les impôts et mon moulin rouille...
Si je devais étudier chaque jour cela me reviendrait à 690 écus mensuels (ou 150 si je reste chez moi face à mes livres)...or, j'ai bon appétit comme vous tous (environ 300 écus mensuels)!!!
J'avais quelques économies avec la vente de mes deux champs mais je n'ai pas d'hôtel ni aucun signe de richesse...
Bref, je ne compte pas vous apitoyer sur mon sort^^ qui est aussi sans doute le vôtre?
Pour la participation à la vie sociale, je vous propose d'en discuter autour d'un verre...certains reconnaitront un de mes défauts!!!
Bon, pour être sérieuse, je pense qu'il serait bien que chaque professeur puisse dispenser ses connaissances dans les matières qu'il maîtrise une fois par quinzaine afin de pouvoir poursuivre lui même ses études...
Voili voilou...
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Eilean



Messages : 147
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 27 Nov - 21:49

Je suis tout à fait d'accord, je suis un peu déçue, voilà trois semaines que j'ai postulé et toujours aucune place d'enseignement libérée...
Ce sont toujours les mêmes noms qui ont l'air de revenir...
Pourtant enseigner une fois de temps en temps aide bien, non seulement à apprendre, mais aussi à vivre, parce que la mine ne paie qu'en fin de semaine, et on doit manger plus que les autres...
Ce serait bien aussi de laisser la place aux personnes ayant postulées plus récemment...
Et ce n'est pas qu'une histoire de connaissances acquises ou pas, c'est vrai que les deux dernières semaines, je n'en avais aucune des enseignée, mais là, une matière que je maîtrise est enseignée par quelqu'un ayant enseigné chaque semaine. Je trouve cela plus que moyen... Il devrait y avoir une meilleure rotation des enseignants pour que personne ne soit lésé (pourtant, je maîtrise six sujets, ce qui est loin d'être négligeable, donc je n'ose pas imaginer le sort de quelqu'un n'en maîtrisant qu'un seul).
Revenir en haut Aller en bas
vartecks



Messages : 983
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 27 Nov - 22:12

Vous êtes rentrée dans les listes de 6 matières...
Quand on rentre dans la liste, à priori, on rentre en bas.
les tournantes se font par liste et non enseignant, pour des raisons pratiques, le contraire serait extrêmement compliqué à mettre en place et entrainerait des cours en voie de l'Etat tous les jours minimum...
Revenir en haut Aller en bas
Eilean



Messages : 147
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Dim 27 Nov - 22:36

Je comprends ça.
Je pense cependant que les entrées devraient se faire par le haut.
Les nouveaux professeurs sont ceux qui ont le plus besoin d'enseigner, parce que le passage à la vie d'étudiant coûte cher...
Je comprends aussi que cela se fasse par matière et non par enseignant...
Mais je ne comprend pas pourquoi c'est une personne qui a déjà enseigné les deux semaines précédentes qui enseigne à nouveau, ce n'est sûrement pas la seule à avoir ces matières (et la dernière je l'ai aussi).
Donc une rotation par matière oui, mais quand la personne a eu sa place la semaine d'avant, ce devrait être une autre.
Pas forcément pour moi, j'aurais très bien compris si c'était quelqu'un d'autre à la place qui n'avait pas encore enseigné, mais beaucoup moins compris quand c'est quelqu'un qui le fait régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
AurisdeLaasTor



Messages : 1287
Date d'inscription : 04/09/2007
Localisation : Un peu partout, mais .. plus souvent dans l'ombre que dans la lumière

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Lun 28 Nov - 1:23


Bonjour,

Quand vous aurez dépensé autant d'argent que ceux qui ont de multiples connaissances, vous pourrez mieux comprendre que pour continuer, il est nécessaire de gagner de l'argent .. Tout comme à votre niveau de connaissances .. C'est exactement pareil !

Ah.. oui, c'est certain que quand on maitrise pas mal de matières, on a plus de chances d'enseigner ! Et c'est tout à fait normal vu l'investissement qu'on y a fait ! Mais n'oubliez pas que souvent on n'a qu'un ou deux élèves, parfois trois, sauf dans les cours de langues ou parfois ceux de navigation, encore que là aussi l'enthousiasme à les suivre diminue (exemple, celui que donne Maitremars aujourd'hui, qui, à l'heure où j'écris, n'a qu'un seul élève). Ca ne paie pas l'équivalent du même nombre de cours qu'on peut suivre, puisqu'il y a la taxe qui s'ajoute.

Ceux qui passent quasiment leur vie à l'étude, comme le disait avec juste raison Madame la Rectrice, ne travaillent pas dans les champs, ne voulant pas en priver les autres, et ne travaillant à la mine que lors d'appels spéciaux du duché. Nous répondons aussi aux appels quand nous devons défendre le pays bénévolement, et ce parfois plusieurs mois consécutifs, comme pendant la dernière guerre alors, je suis désolée, mais nous avons autant le droit que les autres de bénéficier du fait d'enseigner ..

Les offres d'emploi pour les PE sont rares, car nous n'avons pas toujours ceux qu'il faut, et quand on arrive au niv 4 nous laissons volontiers la place, s'il n'y a pas urgence, aux niv 3 afin qu'ils engrangent des points leur permettant d'arriver au niv 4. Par exemple, savez vous quand j'ai travaillé sur les PE la dernière fois ? Il y a plus d'un mois .. Ca aussi trouvez-vous que c'est trop ? Cela ne paie même pas les quatre cours de religion que j'ai suivis la semaine dernière et la précédente ! Ca ne m'en a même pas payé entièrement trois !

Croyez-vous réellement qu'on soit riche en passant sa vie aux études ? Que nenni ! On ne dépend que des PE et des cours ici même. Et aussi de nos récoltes, quoique les récoltes paient les employés que nous embauchons .. Sur un cycle pour deux champs, donc une semaine pour mes maïs, je viens de faire le calcul, je ne gagne au total que 29 écus, une fois déduits les salaires du produit de la vente ! Ah, et encore je n'ai pas déduit les impôts, que j'estime au total pour deux champs en 8 jours à 10 écus (Total de 20 écus par quinzaine pour les deux champs) !

Et je ne parle même pas de l'hôtel qui fait engloutir les économies d'une vie !

Mais, je n'avais pas l'intention d'étaler ici mes problèmes, qui sont aussi ceux de tous les érudits et spécialement au niv 4, je ne les nomme pas mais ils se reconnaîtront ! Il fallait pourtant bien que je tente de faire comprendre pourquoi je prétends que le système actuel est le meilleur pour tout le monde .. Il n'y a pas de raison de pénaliser les nouveaux, mais aucune non plus de favoriser les nouveaux en pénalisant les anciens !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azalée de Cernex



Messages : 2833
Date d'inscription : 27/08/2007
Age : 59
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Lun 28 Nov - 13:09

Dame Auris a bien résumé la situation.
Il n'est pas facile de satisfaire tout le monde.J'essaie de le faire, mais c'est devenu un vrai casse-tête.
Revenir en haut Aller en bas
Cthulhu de la Chambre



Messages : 307
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Lun 28 Nov - 15:52

Il est clair que c'est à chaque fois un débat passionnant et passionné que ceux sur les plannings.

Je ne suis sans doute pas la personne la plus assidue ici, j'ai vécu longtemps en retrait total dans mes terres mauriennaises. Mais tout de même je vais me permettre d'intervenir.

Pour en revenir à ce que dit le baron, il y a certaines vérités.

Quel intérêt au final que tous maîtrisent l'ensemble des connaissance de l'ensemble des voies? A savoir si le but est de former uniquement de supers érudits.

Pour ma part j'ai choisi de maitriser la navigation et le combat naval car c'est un prolongement de mes connaissances et aptitudes militaires. Mais je ne vais pas commencer à étudier la médecine, je n'y vois vraiment aucun intérêt. Peut-être aborderait certains sujets de philosophie ou de sens de l'être car finalement un chef militaire ne se doit il pas de considérer ce genre de choses?

Enfin voilà, je comprends parfaitement cet aspect des choses.

Ensuite sur un deuxième point abordé, à savoir l'engagement de professeurs étrangers pour des cours dont nous (au sens large, vu qu'à titre personnel ce n'est pas mon cas) maitrisons la connaissance, et qui plus est des cours de langue qui sont parmi les plus remplis, je comprends tout à fait que l'on puisse trouver cela choquant. Pour tout ceux qui ont voyagé et vu d'autres universités, on du sans doute remarqué que ce genre de "privilèges" n'existe certainement que peu ailleurs. Il existe même des universités ou les étrangers doivent attendre une certaine heure avant de pouvoir assister à un cours.

Je suis pour l'échange culturel, mais quand il y a pléthore d'enseignant dans certaines matières, pourquoi y inclure en plus des professeurs d'autres contrées? Ils peuvent enseigner dans des cours plus pointus ou spécifiques.

Sinon pour approuver les propos d'Auris, il est clair que la vie d'étudiant n'enrichit pas son homme, en plus au niveau 4 (que je n'atteindrait sans doute jamais vu ce qui suit...) il faut voyager pour obtenir des produits de luxe etc... donc la vie de notable est là juste pour appauvrir son homme et dilapider sa richesse.
Qui plus est, le duché privilégie un prestige maximum rendant les embauches de fonctionnaires quasi superflues.

Au final pour appuyer les propos d'Auris et de la rectrice, le système actuel (la liste et le tournus) a fait ses preuves et fonctionne plutôt bien, c'est un fait. Comme je maitrise un nombre assez important de matières, j'enseigne presque chaque semaine. Mais peut être quelques aménagements sont nécessaires au vu de la fréquentation désastreuse de certains cours, et des arguments évoqués par le baron qui ne sont pas sans fondement à mon humble avis.

Une piste peut être: la préférence à la voie. Je m'explique: Une branche dans sa voie donne un facteur X (par exemple 3) et une branche hors voie un facteur Y (par exemple 1) si je maitrise une branche de ma voie je suis X fois présent dans la liste, si je maitrise une branche hors voie, j'y suis seulement Y fois.

J'aurais ainsi X fois plus de chance d'enseigner dans ma propre voie, et même dans une branche hors voie je pourrais enseigner, mais moins souvent.

_________________
Cthulhu de la Chambre
Duc de Maurienne
Nous aurons le destin que nous aurons mérité
Revenir en haut Aller en bas
Meline



Messages : 914
Date d'inscription : 12/09/2007
Localisation : Chambery

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Mar 29 Nov - 10:55

Bonjour

Aprés avoir pris le temps de lire toutes les reflexions de chacun , je me permets de donner mon avis

Tout d'abord, prendre le temps de remercier Dame Azalée pour le travail qu'elle fournit depuis tant d'années. Je l'ai toujours connue en tant que rectrice de l'université de Savoie et j'habite notre belle région depuis 2006..

C'est dire si profs et elèves ont été satisfaits de son travail sinon elle ne serait plus là!

Pour l'avoir remplacée au pied levé et sans aucun tableau reprenant les pourcentages de chacun , je peux vous dire quel casse tête c'est..Razz

Si certains prenaient le temps d'étudier les plannings établis depuis des mois, ils comprendraient sans doute mieux le fonctionnement de l'université

Il y a par contre une chose pour laquelle je suis tout à fait d'accord avec Ninou, c'est de laisser la priorité aux enseignants Savoyards plutôt que de faire donner des cours par des étrangers , aussi brillants soient-ils Very Happy

Ou alors, ils s'établissent définitivement chez nous

Par contre, vouloir imposer quoi que ce soit, au nom de la liberté je suis contre. Si nous voulons conserver nos échoppes, travailler dans nos champs, c'est le choix de chacun. Nous ne sommes pas dans une dictature il me semble. Il nous en aura fallu débourser des écus pour parvenir au niveau d'études que nous avons et celà ne s'est pas fait en quelques mois.

A quel titre un nouvel enseignant devrait il passer devant tous les autres? Parce qu'il aurait les dents longues?

Je reviendrais aussi sur les propos de Ninou concernant ce cher Alpi. N'oublie pas qu'il fût lui aussi un des plus anciens joueurs et que, bien plus que les cours , c'étaient nos champs et notre bétail qui nous rapportaient , beaucoup et assez vite. Les emplois étaient rémunérés à 25 écus...maintenant 19 est un grand maximum.Nous substanter nous revient aussi cher que travailler donc difficile de gagner sa croute Smile

Je suis personnellement tout à fait d'accord pour ne donner qu'un cours par semaine, ce qui est d'ailleurs trés souvent le cas. De plus, c'est essentiellement dans ma voie, médecine, et mes cours sont rarement remplis, 2 voir 3 élèves en général. Il n'y a que les langues qui font salle comble

Une cetrtaine évolution oui, une réforme non...Voilà ce que je pense
Revenir en haut Aller en bas
kaoticgroup



Messages : 403
Date d'inscription : 25/04/2011
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Mar 29 Nov - 11:31

Depuis peu habitant la Savoie je me suis inscrit a l'université pour donner mon savoir et continuer mes études
je remercie avant tout dame Azalée et dame Meline pour le bon travail effectué

j'ai fréquenté a peu prés toutes les universités .en tant Etranger j'ai pu donner des cours aux différents recteurs sans problème. Le problème qui est une question politique a mon sens par un joueur qui ne suit pas les cours universitaire je pense est du au fait que beaucoup choisissent la voie de l’état .donc surplus de professeurs et mécontentement.
je les comprends.

je suis de l'avis de dame Auris et Meline sauf pour les étrangers.
le fait de réduire les cours peut être aussi la fuite des professeurs pour aller enseigner ailleurs
le niveau 4 est très dur financièrement
je suis pour garder le système actuel

_________________
Docteur es linguiste-Docteur es Médecine-Doctor ès Etat-Docteur Es Théologie-Maitre de guerre-Maitre Batisseur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande discussion à propos des plannings.   Aujourd'hui à 15:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande discussion à propos des plannings.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit détour & une grande discussion. {Achevé}
» Une grande discussion autour d'un bon frappuccino #EDAH
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Université IG :: Hall d'entrée :: Panneau d'affichage du Planning-
Sauter vers: